Le clitoris de l’enfer

Note : Cet article est à la culture ce que Nabilla est à la classe. Originalement posté sur Philoménal Phénomène (donc a priori inconnu de mon lectorat actuel), il parle avant tout d’un terrible traumatisme datant de l’époque où les maisons d’éditions m’envoyaient n’importe quoi, et où je pensais qu’un livre avec marqué « Sherlock Holmes » […]